Article en vedette

Qui sommes-nous ? / Wie zijn wij ?

Taxawu Suñuy Xalés (Assister Nos Enfants en français) vient en aide aux enfants des rues à Yoff, dans la banlieue de Dakar, la capitale du Sénégal. Le foyer d’accueil ouvre chaque jour ses portes à plus de 100 enfants pour leur offrir, repas, cours et premiers soins.

Taxawu Sunuy Xales (Onze kinderen helpen in het Nederlands) is er om de kinderen te helpen die in de straten van Yoff leven, een voorstad van Dakar, hoofstad van Senegal. Het opvagtehuis opent elke dag zijn deuren voor meer dan 100 kinderen en biedt hen onder andere ontbijt en middagmaal aan, lessen en verzorging.

Lire la suite

Nieuwsbrief du mois de novembre

 

Le 5 novembre nous avons ehu la chance de sortir avec les enfants pour aller au  « Just 4 You » Il y avait un k spectacle et les enfants ont vraiment apprécié, ils dansaient, chantaient et riaient. Nous leur avons donné un après-midi de plaisir !

 
o

Toute la famille ‘ Sy ‘ a été affectée par le paludisme, Aissatou et Alpha Moussa étaient hospitalisés à l’hôpital Philippe Senghor. Ils ont  manqué au moins une semaine de cours.n Nous leur avons rendu visite à plusieurs reprises et nous avons fait en sorte qu’ils ne manquent rien. Maintenant ils se portent bien et  nous espérons que leur état est désormais stable.

Nous avons ce mois-ci également reçu un don d’un artiste musicien Oumar Ndiaye a« Xosluman » Il est un Sénégalais qui réside actuellement en France. Il nous a envoyé des vêtements et une somme de 120000 F CFA pour les enfants du projet et pour les talibés. Nous avons distribués les vêtements aux enfants (voir photos).Nous avons acheté pleins de trucs pour le projet et pour les deux Daaras que nous visitons chaque semaine. Merci Oumar Ndiaye « Xosluman »  kj

Nous travaillons toujours dans la matinée avec les enfants talibés. Ils viennent de plus en plus nombreux et motivés à participer dans les cours. Chaque semaine nous travaillons avec un thème différent et nous essayons de les expliquer davantage sur les différents thèmes pour qu’ils comprennent bien.

Samba et Helena

Journée nettoyage des daaras

Nous avons organisé une journée pour nettoyer et désinfecter les daaras de Yoff. Toute l’équipe de Tsx s’est mobilisée pour réussir cette journée. Nous l’avons fait avec les enfants talibés et même les marabouts étaient de la partie aussi. Grand merci aux volontaires de Tsx. SAM_2131Daara (5)Daara (11)Daara (17)SAM_2134C’est vraiment génial

Soins au daara

Chaque jeudi nous nous rendons au daara (chez les talibés(les enfants de la rue)) pour les soigner et en même temps s’enquérir de leur situation et de leur environnement. Nous le faisons souvent avec des volontaires bien déterminés qui nous aident beaucoup dans le travail.  IMG_9463IMG_9464IMG_9469Encore une fois merci

Au Magic land

Nous avons reçu par l’intermédiaire d’une volontaire américaine Breanna 50 tickets pour les enfants du projet pour aller au parc magic land avec les enfants pour jouer pendant une journée.

Nous nous sommes rendus le mercredi 04 juillet avec tous les enfants du projet. Les parents de Ruben (volontaire au projet) nous ont beaucoup soutenu aussi. C’était vraiment une journée magnifique. Les enfants ont beaucoup aimés. Encore une fois merci à tous ceux qui ont eu à participé à cette journée. Merci

Au Dahraa.

Jeudi, Février 16,

Nous les volontaires sont allés avec Max à un Daahra pour soigner les talibés. Quand on est arrivé on a vu comment les marabouts vivent avec les femmes et les enfants. Ils habitent dans une ‘’maison’’ sale en bois où les talibés dorment par terre tous ensemble. Vous pouvez imaginer des insectes et les maladies ont leur chance de causer des dommages.

 

Au Daahra même il n’y a pas de l’eau pour se laver ni pour boire.

Nous avons soigner des enfants avec ceux qu’ils appellent de la galle = ( en particulier sur les mains et les genoux si c’est sur les mains les doigts peuvent mourir.)

 

Il existe des lois qui interdisent de telles pratiques et les gens d’ici sont complètement contre, mais ils ne peuvent pas l’arrêter parce que les marabouts font parti du système.

Beaucoup d’enfants talibé’s viennent aussi de pays voisins du Sénégal, et ne connaissent pas leurs parents et ils ne parlent même pas la langue locale d’içi.. C’est tellement triste.